Lutte contre le Frelon asiatique

Roche aux Fées Communauté s'engage dans la lutte contre le Frelon asiatique. 

Le frelon asiatique est plus petit que le frelon européen, avec des couleurs plus foncées hormis une bande jaune orangé sur l'abdomen.

Le nid est érigé en mars-avril et sera abandonné en fin d'automne.

Au printemps, la fondatrice débute seule la construction de son nid, dans un lieu abrité (auvent, cabanon, abri de jardin, porche de maison, …). Il ressemble à une petite sphère de 5 à 10 cm de diamètre avec une ouverture vers le bas, c’est le nid primaire. Quand le nid atteint la taille d’un gros melon, fin juin-début juillet, il y a déjà de nombreuses naissances d’ouvrières. Si l’emplacement ne convient plus à son développement (manque de place ou dérangement), la colonie migre alors très rapidement pour s’installer à la cime d’un arbre ou dans une haie et être hors d’atteinte et de vue.

Le nid secondaire, qui est construit lui aussi en cellulose, aura l’ouverture positionnée latéralement. Il peut atteindre 1 m de diamètre et abriter jusqu’à 1 500 frelons à partir d’août. En septembre/octobre, un nid peut libérer plusieurs centaines de reines. Toutes ne seront pas fécondées (40 %). De plus, il y aura énormément de mortalité durant l’hiver et au printemps. Le nid, par la suite, va péricliter et ne sera pas réutiliséEn fin d'année, il n'est donc plus nécessaire d'intervenir dans les arbres à plus de 10 mètres de hauteur car leur état ne le justifie plus.

Pour les jardiniers : s'il n'est pas dérangé, il est peu agressif.

Malgré les croyances, il n'est pas plus dangereux que les autres frelons.

En revanche, si l'on s'approche du nid, il peut attaquer violemment, et les piqûres sont douloureuses.

On constate une augmentation du nombre et de la gravité des accidents du travail liés à ces piqûres.

Pour les abeilles et pour l'apiculture : le frelon asiatique est un super-prédateur.

De mai à juillet, il nourrit ses larves d'abeilles domestiques prélevées dans les ruchers.

Ajouté aux pesticides et au virus varroa, le Frelon asiatique est un réel problème pour l'apiculture.

Au printemps, repérez les nids : leur détection, puis destruction constituent le meilleur gage pour éviter sa propagation.
Si vous avez repéré un nid (et pas seulement un frelon), FGDON organise la destruction des nids.

contactez fgdon35.fr 

Tel : 02 23 48 26 32.

Roche aux Fées Communauté prend alors à sa charge le coût de l'intervention (aucune facture d’un prestataire non référencé ne sera prise en charge). En l'état actuel des connaissances, il n'est pas conseillé aux particuliers de mettre des pièges à frelons, car ils n'ont pas eu beaucoup d'effets.
De plus ces pièges pourraient détruire d’autres insectes tout à fait utiles ceux-là. Et surtout, ne cherchez pas à intervenir seul.